• Lettre pour Mathieu

    Vilanova i la Geltrú, Barcelone. Lundi, le 2 mai 2005

      Cher Mathieu,

     Hier à l'après-midi, je suis allé au théâtre pour voir un spectacle que s'appelle : «Las Mujeres de verdad tienen curvas »  en français : « les femmes de vérité ont courbes ». Le spectacle parle de cinq femmes de Cuba qui travaillent dans un atelier de couture dans le quel elles fabriquent des vêtements pour les boutiques plus coûteuses de barcelone. Elles sont émigrantes mais toutes ont papiers moins la patronne qui est une sans papiers parce qu'elle a oublié de faire les formalités. Dans  le spectacle elles font une critique à le monde de la mode, parce qu'elles sont femmes avec courbes et avec cellulites mais elles n'ont pas complexes. J'aime ce spectacle parce qu'il est très sympa et parce que les femmes chantent et dansent en plusieurs  moments et parce que l'œuvre a une message de tolérance pour toutes les femmes et pour touts les émigrantes. Je n'aime pas de l'œuvre qu'il est un peu brève mais il est assez intense.

    Après l'œuvre, dans le hall du théâtre il y avait une bascule et les personnes que veulent se peuvent peser et tout le monde qui se pèse peut laisser le résulte de son pèse et son age dans un récipient. Avec les papiers ils produiront une statistique avec les pèses du publique de l'œuvre. Je trouve cette idée très originale et très sympa !

     Affectueusement,

    Mario   


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :